En ces temps de « métamorphoses », il me semble nécessaire de se projeter dans l’avenir afin d’être en mesure de construire ensemble le récit d’un futur réussi. Chaque mois, un acteur du changement nous enverra une lettre provenant du futur ! Ce  mois-ci, j’ai envoyé Virginie Raisson* en 2040. Voici sa lettre depuis le futur, où il est question d’éducation !

 Chère Annabelle,

J’espère que tu vas bien et que n’es pas trop fatiguée après toutes ces nuits passées debout.

Ici, en 2040, tout va bien, en dépit d’une pluie continue depuis maintenant deux mois !
Figure-toi que je viens de retomber sur un article publié en 2016 intitulé « L’avenir de l’école » Waouh… Un vrai retour vers le futur qui n’a jamais existé ! On y parle de la réforme des collèges, de l’usage des « tablettes » à l’école, de la suppression des notes, de la revalorisation du statut des enseignants… Comme si tout était figé. C’est d’autant plus amusant qu’aujourd’hui, les enseignants n’enseignent plus justement. En fait, il est apparu peu à peu qu’il ne servait à rien d’élaborer des « programmes » scolaires ou de passer autant d’années à transmettre des connaissances alors qu’elles sont accessibles à tout moment, partout et par tous. On a réalisé aussi qu’en comparant les élèves sur la base de leurs savoirs académiques, non seulement on renforçait les inégalités, mais en plus, on passait à côté des personnes les plus inventives, ou les plus talentueuses.

La suite…

Publicités