« Atoll – Entre ciel et lagon »  

L’espace contemporain présente Philip Jessup, photographe

L’espace contemporain galerie d’art de Montréal, 5175, av. Papineau (coin Laurier) présentera du 8 au 20 novembre 2016, l’exposition « Atoll – Entre ciel et lagon » de l’artiste photographe Philip Jessup. Le vernissage aura lieu, le jeudi 10 novembre de 18 h à 20 h. Vous y êtes cordialement invités. Le public aura accès à la galerie aux heures suivantes : mardi et mercredi de 12 h à 18 h, jeudi et vendredi de 12 h à 20 h, samedi et dimanche de 12 h à 17 h.

L’EXPOSITION – « Atoll-Entre ciel et lagon »

L’artiste photographe Philip Jessup nous propose une suite d’oeuvres photographiques qui nous transporte dans des paysages et des villages des atolls de Majuro et d’Arno en République des îles Marshall. C’est à travers ses expéditions exploratoires dans diverses régions du globe qu’il nous fait voir un monde sensible, fragile et d’une beauté saisissante.

Cependant, à travers toute cette beauté, l’artiste questionne ces paradis en péril. La photographie de paysages à une longue histoire certes, mais autrefois, on partait en expédition géologique, caméra sous le bras à la découverte des merveilles naturelles des lieux inexplorés. Aujourd’hui, le photographe Philip Jessup poursuit cette même manière traditionnelle d’expéditions photographiques, mais capte maintenant les paysages pour les documenter, pour en garder un souvenir laissé par des lieux en transformation et que nous perdons plutôt que de les découvrir.

Une à une, chaque oeuvre photographique nous communique une histoire, racontant ce qui reste d’une fin, dans toute sa simplicité poétique. L’environnement mondial est en train de modifier de façon permanente le visage de notre planète. Philip Jessup espère que ces photos seront ouvrir les yeux sur l’impact moral que les humains font à notre environnement. Il vise à créer un répertoire visuel pour les générations futures de lieux qui peuvent disparaître.

L’ARTISTE – Philip JESSUP  

Depuis 25 ans, Philip Jessup milite professionnellement pour ralentir le réchauffement climatique. Les vagues de chaleur plus extrêmes et la pollution de l’air dans nos maisons sont la preuve locale de ce qui est saisi de par le globe. Il s’inquiète de ce que le monde sera devenu pour nos enfants. Cependant, il se considère chanceux d’une manière, puisqu’il peut évacuer ses préoccupations et profiter de ses connaissances en photographie. Derrière son appareil photo, il cherche les changements environnementaux qui se passent dans des endroits qui sont à proximité, mais invisible. Il peut ainsi apercevoir ces moments spéciaux lorsqu’apparait une lumière unique où la couleur, la surface ou la texture affrontent l’homme et la nature. Il tente de sauver une partie de la beauté qui s’en dégage et de communiquer ces rares moments pour un avenir qui deviendra passé.

.

atoll

-30-

Source : Janet Blais au (514) 728-4474

montreal@lespacecontemporain.com

 

Publicités