Logo

Le festival Montréal/Nouvelles Musiques (MNM) 2017
propose un RETOUR VERS LE FUTUR

 

Montréal, 23 janvier 2017 – La Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) à l’occasion de son 50e anniversaire, présente aujourd’hui tous les détails de la 8e édition de son festival biennal Montréal/Nouvelles Musiques (MNM), qui aura lieu du jeudi 23 février au samedi 4 mars.

Plus de 20 concerts, orchestres, ensembles divers, solistes, un laboratoire électroacoustique, des conférences, un colloque international, un Salon des nouvelles musiques et des activités jeunesse se succéderont pendant ces 10 jours sur 2 weekends, où les chanteurs et musiciens accompagneront le public dans leurs soirées sur une dizaine de sites dans le centre-ville de Montréal. 

Sous le thème d’un « Retour vers le Futur », le Festival MNM invitera le public à un voyage éclaté à la fois temporel, géographique, imaginaire, mais surtout et toujours musical, afin de célébrer un demi-siècle de création musicale.

Walter Boudreau, directeur artistique de la SMCQ, précise d’ailleurs : « Je voulais une programmation festive avant tout. Celle que j’ai concoctée s’inspire de ce qu’on a vraiment aimé lors de ces cinquante dernières années, mais aussi de ce qui se fait aujourd’hui. »

En effet, MNM revisite quelques grandes pages du répertoire, des visionnaires du passé aux compositeurs et fondateurs ayant marqué l’histoire de la SMCQ. Mais il laisse aussi une place conséquente à l’avant-garde d’aujourd’hui et de demain pour proposer une programmation inspirée dans la lignée de son éclectisme habituel.

Comment « hier » composait « aujourd’hui »…
« Retour vers le futur » sera une façon musicale de jalonner ces grands moments de l’histoire qui nourrissent le futur. Ainsi, le concert d’ouverture avec l’Orchestre Symphonique de McGill, qui interprétera le célébrissime Concerto pour Orchestre de Bartok et Berliner Momente (I & II) – tirés du mégacycle orchestral de Walter Boudreau évoquant plus de 750 ans de l’histoire fascinante de la ville de Berlin. Comme L’histoire du soldat de Stravinsky dont on célèbre le centenaire. Ou la nouvelle version de la Symphonie du Millénaire, avec l’Orchestre Philarmonique des Musiciens de Montréal (OPMEM), à l’Oratoire Saint-Joseph où elle fut créée à l’occasion du passage à l’an 2000, mais cette fois à l’intérieur de la Basilique ! Ou encore, la toute dernière œuvre du regretté Serge Garant, Plages, par l’Orchestre Symphonique de Montréal !

Des grands concerts avec, entre autres, le projet Six par 6 – avec six pianos sur scène ! – les ensembles de Percussion McGill et Sixtrum,  ECM+Codes d’accèsStanding Wave (Vancouver), Yarn/Wire (New York), le CMMAS (Mexique), le McGill Contemporary Music Ensemble. Mais aussi Jonathan Goldman, mêlant le bandonéon à l’électronique, Totem contemporain et ses instruments inventés, ou Christina Petrowska Quilico qui rend hommage à Michel-Georges Brégent avec ses Portraits romantiques. Sans oublier le marathon des quatuors à cordes Bozzini, Molinari et Capitano

Comme chaque année, le festival aura son Salon des nouvelles musiques (Place-des-Arts) pour y présenter l’avant-garde musicale avec ses créations sonores, instruments inventés, installations acoustiques, etc., et des vidéos qui évoqueront comment, il y a 50 ans, imaginait-on la musique du futur.

« Les œuvres à l’affiche de MNM 2017 – chacune à sa manière –  témoignent des préoccupations sans cesse renouvelées des compositeurs quant aux rapports parfois troubles que ceux-ci entretiennent avec « les » traditions musicales, héritées d’un passé pourtant pas si lointain. En plus de ces explorations temporelles, il y aura ici et là des allers – retours dans notre présent ainsi que plusieurs regards curieux sur ce que le « nouveau » futur nous réserve pour les 50 prochaines années et plus… », conclut Walter Boudreau.

Pour connaître la programmation, visitez festivalmnm.ca

À propos du festival
Biennale internationale produite par la SMCQ, le festival MNM rassemble pendant une dizaine de jours le milieu des musiques d’aujourd’hui. Concerts, événements participatifs, Salon des nouvelles musiques, activités Jeunesse, After-hours et conférences se succèdent avec frénésie au cœur de l’hiver à Montréal. MNM s’est imposé au fil des années comme l’un des plus grands rassemblements de musique contemporaine en Amérique du Nord.

À propos de la SMCQ
La SMCQ vit au rythme effervescent de la création musicale depuis maintenant près de cinquante ans. Avec ses concerts réguliers, sa Série hommage, son Festival international et ses activités jeunesse, elle est à la fois une tribune pour les compositeurs d’aujourd’hui et une fenêtre ouverte sur la création pour tous. Menée par des compositeurs pour les compositeurs, la SMCQ a connu, à ce jour, trois directeurs artistiques : les compositeurs Serge Garant (de 1966 à 1986), Gilles Tremblay (1986 à 1988) et Walter Boudreau depuis 1988.

-30-

Publicités