22648_glyphomonsmerger_3_300x150.jpg

Trump est prêt à donner sa bénédiction à la fusion entre Monsanto et Bayer, les deux géants de l’agrochimie: il voudrait en faire la pièce maîtresse de son héritage. C’est une catastrophe pour nous et notre planète! Mais aux États-Unis et en Europe, des régulateurs peuvent empêcher cet accord — et nos actions citoyennes ont déjà défait Monsanto par deux fois! Rejoignez ce nouvel appel et partagez-le tout autour de vous:

SIGNEZ LA PÉTITION
Chers amis, chères amies,

C’est urgent! Trump est prêt à donner sa bénédiction à la fusion entre les deux géants de l’agrochimie, Monsanto et Bayer, pour créer un monstre de 100 milliards de dollars qui régnerait sur le système agroalimentaire  mondial.

Une entreprise de cette taille, ça ne va pas seulement contre le bon sens économique: c’est illégal. Deux agences de régulations européennes et américaines méconnues peuvent l’arrêter, mais elles sont prises d’assaut par les lobbyistes et le Président américain tient absolument à cette fusion.

Seul un gigantesque mouvement tel que le nôtre est en mesure de les contrer.

L’an dernier, nous avons fait mordre la poussière à Monsanto par deux fois. Nous avons aujourd’hui besoin d’une mobilisation sans pareille pour montrer aux régulateurs que partout dans le monde, les citoyens rejettent ce projet soutenu par le Président Trump. Signez maintenant:

Cliquez ici pour arrêter ce mariage infernal

Ensemble, Monsanto et Bayer jouiraient d’un monopole planétaire sur les pesticides et les semences, et contrôleraient l’alimentation du monde entier! Mais ce sont ces multinationales qui ont empoisonné les abeilles, les rivières, les aliments, et ont imaginé des graines stériles afin que les petits paysans demeurent des clients fidèles – et lourdement endettés.

Bayer et Monsanto ont rencontré Trump avant sa prise de fonctions, et il a publié une déclaration dans laquelle il reprend largement à son compte le plan de fusion. Mais heureusement, la Commissaire européenne peut encore bloquer l’opération, et le responsable antitrust américain peut même agir en justice s’il considère que la fusion va à l’encontre de l’intérêt général.

Les deux régulateurs sont sous une terrible pression pour autoriser l’accord. Mais nous avons déjà réussi à couler ce genre d’opérations par le passé! Faisons entendre un tollé tel que ces défenseurs du bien public n’auront d’autre choix que de protéger l’intérêt général:

Cliquez ici pour arrêter ce mariage infernal

Nous avons déjà empêché le renouvellement de l’autorisation du glyphosate, le produit phare de Monsanto, et aidé à faire interdire plusieurs pesticides tueurs d’abeilles de Bayer en Europe. Montrons-leur que même s’ils essaient de rassembler leurs forces, nous ferons front et nous battrons ensemble pour notre santé, notre alimentation, nos campagnes et notre Terre.

Avec détermination,

Pascal, Nick, Dalia, Alice, Bert, Danny et toute l’équipe d’Avaaz

POUR PLUS D’INFORMATIONS:

Bayer se dit satisfait des discussions avec Trump sur Monsanto (Reuters)
http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL5N1F22VF

Monsanto/Bayer : les opposants tapent à la porte de la Commission européenne (Politis)
http://www.politis.fr/articles/2016/09/monsanto-bayer-les-opposants-tapent-a-la-porte-de-la-commission-europeenne-35427/

Entre Bayer et Monsanto, une fusion sous tension (Le Croix)
http://www.la-croix.com/Economie/Economie-et-entreprises/Entre-Bayer-Monsanto-fusion-sous-tension-2016-10-17-1200796818

Publicités