Québec, le dimanche 12 février 2017 – C’est peu dire que le snowboard et le ski acrobatique étaient à l’honneur des dernières journées avec la présentation des Coupes du monde FIS de snowboard et ski acrobatique en slopestyle et big air dans le cadre du Jamboree présenté par Vidéotron Mobile. À un an des Jeux olympiques de la Corée, plusieurs nations étaient en mode qualification olympique donnant ainsi des ailes aux 200 athlètes inscrits qui ont tout donné pour impressionner les juges malgré les intempéries qui ont affecté le programme de course au cours du weekend. « Nous avons été forcés de jongler avec l’horaire de course en raison de la météo, mais nous sommes arrivés à placer toutes les compétitions prévues dans le programme et le dénouement du weekend est tout simplement superbe avec nos athlètes canadiens qui ont performé tant en slopestyle qu’en big air dans les deux disciplines, on ne pouvait pas demander mieux, souligne Patrice Drouin, président de Gestev. Les meilleurs au monde étaient réunis pour cette édition et nous en sommes extrêmement fiers. »

credit_andrelyra_bigair

 

Une soirée électrisante samedi

Hier soir, l’Îlot Fleurie débordait d’énergie avec les milliers de spectateurs qui s’étaient rassemblés près de l’imposante structure pour les finales des Coupes du monde FIS de snowboard et freestyle ski de big air présentées par Nexen Tire. Le scénario idéal a débuté la soirée avec les Canadiens Mark McMorris et Maxence Parrot qui ont volé la vedette en décrochant la première et la deuxième place en snowboard. « Je connais vraiment une belle saison cette année et je voulais gagner aujourd’hui, mais Mark l’a remporté et je suis très satisfait de cette deuxième place », a souligné Parrot. En plus de sa première position, McMorris s’est aussi mérité le Globe de Cristal ainsi que la première position de la toute nouvelle Super Série de la Fédération internationale de ski. Les six femmes faisant partie de la finale en snowboard ont également impressionné la galerie en exécutant leurs meilleures prouesses, permettant ainsi à l’Autrichienne Anna Gasser de repartir du Québec avec une médaille d’or au cou. En ski chez les femmes, c’est la Suisse Mathilde Gremaud qui a remporté les honneurs de cette toute première Coupe du monde dans cette discipline au pays, alors que chez les hommes, son compatriote Kai Mahler a également monté sur la plus haute marche du podium. Après le sport est venue la fête avec le retour d’Igloofest à Québec qui a transformé l’Îlot Fleurie en énorme plancher de danse à la belle étoile grâce à la musique des Djs Dopamyne et Sleepy Tom. Le parc de snowskate Mazda aura également fait jaser hier soir avec ses modules pour les débutants comme pour les experts qui étaient ouverts au public toute la soirée, tout comme la réalité virtuelle de Vidéotron Mobile qui mettait en scène Maxence Parrot lors d’un de ses sauts sur la structure du big air.

credit_andrelyra_skiss

 

Les Canadiens à l’honneur en slopestyle

À la Station touristique Stoneham aujourd’hui, les Canadiens Sébastien Toutant, Mark McMorris, Alex Beaulieu-Marchand et Kim Lamarre ont rassemblé la foule au pied des pentes. Montant sur la plus haute marche du podium en snowboard, Sébastien Toutant a donné le tout pour le tout en réalisant une deuxième descente des plus spectaculaires. « Il y avait du gros calibre de compétition ici aujourd’hui et je ne pouvais pas demander mieux que de gagner, chez moi au Québec devant  ma famille, mes amis, et ma blonde. C’est vraiment l’fun! », a avoué le médaillé d’or après sa victoire. En ski, la foule était au rendez-vous pour applaudir la 3e position du Québécois Alex Beaulieu-Marchand qui a su impressionner les juges lors de sa  deuxième descente ! Et puisque le développement du sport a toujours été une priorité pour le comité organisateur du Jamboree, plusieurs activités pour les jeunes étaient au programme ce weekend. Du côté de la Station touristique Stoneham, le Jambo Queen s’est installé à la montagne samedi dans le but de développer le sport de compétition auprès des jeunes filles. Au même moment, le Jambo Kicker a permis aux skieurs et planchistes amateurs de pratiquer leurs techniques, dans un mini parc d’initiation ouvert à tous. Finalement, l’incontournable Banked Slalom Epic, qui a présenté sa première édition hier aura réuni à la montagne près de 70 adeptes de snowboard. Fidèle à ses habitudes, la Montagne en ville présentée par Tim Hortons était également de retour avec sa«pente-école» urbaine à l’Îlot Fleurie qui aura initié près de 400 jeunes qui ont eu la chance de pratiquer ce qui deviendra peut-être leur nouveau sport favori !

 

Pour voir les photos de l’événement et tous les résultats, rendez-vous via le snowjamboree.com

 

À propos du Jamboree

Devenu un festival de surf des neiges incontournable à Québec et Stoneham depuis 2005, le Jamboree accueille chaque année la Coupe du monde FIS de snowboard qui en sera à sa 18e édition présentée au Québec du 9 au 12 février 2017. Pour l’occasion, l’événement présentera la Coupe du monde FIS de big air et de slopestyle en snowboard et pour la toute première fois de l’histoire, en ski acrobatique. La Corporation Événements d’hiver de Québec mandate Gestev pour la réalisation de cette compétition d’envergure internationale. Gestev, entreprise d’avant-garde basée à Québec depuis 1992, spécialisée en gestion d’événements sportifs et culturels, est certifiée responsable selon la norme BNQ 9700-253.

 

À propos de Gestev

Créée en 1992, Gestev est une firme spécialisée dans l’organisation et la création de concepts événementiels qui se sont démarqués tant au Québec qu’à l’échelle internationale. Gestev a su, au fil des ans, rehausser les standards en organisation et production d’événements, ajoutant un volet festif aux épreuves sportives de haut niveau, notamment en introduisant de la musique et du divertissement aux événements, et en rendant les compétitions accessibles à tous. Le Jamboree, le Red Bull Crashed Ice, le Vélirium, le Ski Tour Canada et la Transat Québec Saint-Malo ne sont que quelques exemples de projets d’envergure menés à bien par la firme qui s’occupe aussi de la gestion de la Baie de Beauport. Gestev est certifiée responsable selon la norme BNQ 9700-253. 

 

Publicités